JAZZ


LA PIANISTE ALICE COLTRANE EST DECEDEE

 

La pianiste Alice Coltrane, veuve du saxophoniste de jazz John Coltrane, est morte, dimanche 14 janvier, à l'âge de 69 ans. Sa mort, due à une insuffisance respiratoire, est intervenue dans un hôpital de West Hills, dans la banlieue de Los Angeles.
Alice Coltrane, de son vrai nom Alice McLeod, était née à Detroit et avait reçu une formation musicale classique comme organiste, harpiste et pianiste. Elle avait rencontré son futur mari en jouant avec son orchestre au Birdland de New York, au début des années 1960.

Elle a ensuite quitté cet orchestre pour accompagner au piano John Coltrane, au moment où le saxophoniste, maître du jazz moderne, s'orientait vers une forme d'expression absolue et résolument spirituelle, très différente de ses œuvres précédentes.

"JE N'AI PAS EU À POUSSER JOHN VERS L'AVANT-GARDE"

Désorientés par ce changement brutal de style, beaucoup d'amateurs de John Coltrane avaient estimé qu'Alice avait influencé son époux. Dans un entretien publié par la revue Essence en septembre 2006, Alice Coltrane avait répondu : "Je n'ai pas eu à pousser John vers l'avant-garde ; il n'avait besoin de rien de ma part. C'est pour cela qu'il est intéressant que les critiques aient décidé de ne pas m'aimer. A un certain moment, les membres du quartet ont estimé qu'il était temps de changer et ils sont partis d'eux-mêmes."

Après le décès de John Coltrane, en juillet 1967, Alice Coltrane avait élevé les enfants du couple tout en continuant à jouer en s'inspirant de l'œuvre de son mari. Elle s'était également consacrée à l'étude des religions orientales, se convertissant à l'hindouisme et montant une communauté religieuse.

 

LEMONDE.FR avec Reuters | 15.01.07 | 09h28 • Mis à jour le 15.01.07 | 10h00